Kameroun Fried Chicken

Que quelqu’un m’explique!

J’aime particulièrement le commentaire accompagnant la photo:

« Même le visage a changé. Ça doit etre Petit Pays, même s’il ressemble a Pitt Baccardi »

Moi je dis que le seul vrai risque, c’est que le Vrai KFC vienne s’installer dans le pays…

Posted from WordPress for BlackBerry.

Nouvelles entreprises ivoiriennes: quels soutiens?

Comment soutenir la volonté de sortir de l’informel et passer à un statut de petite entreprise? A mon avis, c’est l’un des énormes défis que doit relever l’état ivoirien. Des centaines de milliers de personnes vivent de petites activités sans etre identifiées. Toutes n’ont pas les ressources nécessaires pour se transformer, mais bon nombre d’entre elles ont l’envie de passer à un niveau supérieur. Pour cela, il faudrait passer tous les obstacles de la réalité économique.

Les formalités administratives, les frais généraux de fonctionnement (local, factures, etc.), tout cela demande un investissement que beaucoup ne peuvent pas se permettre de faire. Quand ils y arrivent, les activités de promotion sont décourageantes. Pour vendre, il faut se faire connaitre. Se faire connaitre, ça coûte cher. Rien que les taxes que les communes exigent pour des promotions terrain sont énormes pour une nouvelle PME. N’essayons même pas de penser à une campagne media. Comment faire?
Serait-il possible, par exemple de pratiquer des tarifs appliqués aux nouvelles PME/PMI? Encourageons l’initiative.

Réfléchissons-y !

Posted from WordPress for BlackBerry.

Municipales 2013: quid des mauvais perdants?

Contrairement a la bonne ambiance que nous attendions pour ces elections couplées municipales-régionales, il a fallu que de vilaines figures viennent faire étalage de leur mauvais comportement, au vu et au su de tous. Non contents de monopoliser tous les postes a mandats possibles (ce que nous n’arrêterons pas de dénoncer), ils ont aussi décidé de cueillir par la force et la violence ce que les citoyens qu’ils ont cajolé et tenté de corrompre a coups de gadgets (ca aussi, on vous l’avait dit!) ont, a leur tour, refusé de céder. Au nom d’une envie de changement, mais changement dans le bon sens.

Est-ce ce pour quoi tous les bords politiques de ce pays, tous les citoyens ont guerroyé, au prix du sang de leur frère ou soeur, ami(e), pere ou mère? J’en doute fort. Ce vote devrait faire comprendre aux Hautes Autorités que nous avons passé ces moments ou le peuple ivoirien était « lascif » et observait. Maintenant, nous agissons.

J’OSE ESPERER que qui de droit prendra ses reponsabilités et punira comme il se doit ceux qui ont voulu mettre a mal la démocratie de notre chère patrie, qui en a ASSEZ des meurtrissures. J’OSE. J’ESPERE. J’ATTEND.

#vigilancecitoyenne

Posted from WordPress for BlackBerry.

Candidats, déclarez vos biens!

« Lorsqu’il pleut a Paris, Abidjan est mouillé. »

Appliquons donc la formule. Vu comme la France est toute secouée par l’affaire Cahuzac et que la demande est faite aux élus de déclarer leurs biens, pourquoi ne copierait-on pas (encore!) la tendance?

Si comme moi, vous pensez que la course à la Mairie est surtout la course au budget de la mairie, poussons nos gentils candidats à mettre au devant de la scène leurs patrimoines. Comme ça, en fin de mandat, on verra qui aura grossi…

#kpakpatoya

Posted from WordPress for BlackBerry.

Elections municipales et pluriculturalite

Dans un pays longtemps divisé par des conflits ethniques (merci chers politiciens) et qui ne demande qu’a reconstruire les bases d’une unité nationale encore plus solide, certains candidats a la campagne couplée municipales-régionales de ces prochains jours ont choisi de jouer la carte multiculturelle.

Sur ce terrain, de ce que j’ai aperçu jusque la, les prétendants au titre de Maires des communes d’Attecoube et de Marcory sont les plus efficaces. Ils affichent tour a tour costume-cravatte et gros boubous, faisant visiblement un clin d’oeil a la communauté nordique.

En campagne, tout compte.

Posted from WordPress for BlackBerry.

Un bon candidat ne se définit pas aux gadgets qu’il offre…

J’ai lu ce matin un tweet qui m’a sidérée:

« @MoussaTOURE9: Des électeurs disent kil n’y a pas tricots, gadgets, Argent coe pr la Présidentielle. Dc mank d’intérêt de leur part. #vénalité? #marketing? »

Non, chers jeunes, la qualité d’un candidat ne se traduit pas par la quantité de t-shirts et autres gadgets qu’il pourra vous offrir.

Un BON candidat, c’est d’abord UN PROGRAMME. Sérieux, potable et qui tient compte de VOS REALITES.

Quels sont les objectifs de développement de la municipalité, de la région? Comment va-t-il s’y prendre? Voici ce qu’il faut regarder.

Si vous continuez à vous laisser impressionner et avoir par des choses sans importance, ne soyez pas étonnés de n’avoir aucune visibilité sur un futur heureux.

L’avenir, ça se décide MAINTENANT!

Votez utile, votez malin

#vigilancecitoyenne

 

Posted from WordPress for BlackBerry.

Comment reconnaître la période pré-électorale?

Ça y est, la période des élections régionales et municipales approche. Avec le lancement de la campagne dans quelques heures, nos gentils candidats se déclarent.

Mais comment détecter la période électorale sans annonce officielle? Quelques signes…

Le parc (si jamais vous en avez dans votre quartier, ce qui ne concerne qu’un petit 0,001% d’entre nous) est soudainement entretenu, après 4 ans d’abandon. Les mauvaises herbes agressaient les shorts des plus tenaces gamins. Et puis un beau matin, vous apercevez affiché un message de la mairie qui vous demande de retenir vos bambins à la maison pour les deux prochains jours, car ils pourraient perturber le travail de leurs employés. Réjouissez vous, au moins, le parc sera nickel pour un moment.

Des gens s’intéressent à vos activités, aux problèmes que vous rencontrez au quotidien. Vous femmes et vos jeunes enfants êtes les plus chouchoutés. Cadeaux, subventions, chèques… Bref, on vous « achète ». Ne vous blaguez pas, dès que vous aurez voté, on oubliera le chemin qui mène à vos quartiers!

Il y a beaucoup de signes. Mais, nouveauté oblige, il y a même ceux qui font du TEASING. Ouaip, on évolue par ici. Cependant, ça reste ILLÉGAL  Mais comme il n’y a pas de nom…

Restez vigilant, tout ce qui brille n’est pas de l’or…

Posted from WordPress for BlackBerry.

INDIGNEE

Nous, webactivistes sociaux, nous sommes organisés pour venir en aide aux familles touchées par le Drame du Plateau.

Hier et aujourd’hui, la Police Judiciaire a arrêté deux d’entre nous, Cyriac puis Mohamed, pour des raisons que nous ne sommes toujours pas parvenus à comprendre. Fort heureusement, la grande mobilisation des internautes a eu l’écho nécessaire pour qu’ils soient relâchés purement et simplement.

Des mots sont sortis. Interférence dans l’action officielle, faux et usage de faux, escroquerie…

Depuis la crise post-électorale, les autorités devraient s’être rendues compte que nous n’avons pas l’habitude de rester les bras croisés lorsque nos concitoyens ont besoin de nous. Cette fois, il nous est paru évident que rassembler nos efforts et nos compétences pouvait constituer un soutien considérable à ceux qui se sont retrouvés sans information. Nous n’avons AUCUN regret, et nous le referions si c’était à refaire.

On parle toujours d’une Côte d’Ivoire unie, c’est bien là l’expression de cette unité: des volontaires qui se lèvent d’une seule main et apportent à manger aux familles.

Si nos actions ont autant d’interférences, cela signifie qu’elles ont un impact significatif. Essayer de nous mettre à l’écart n’est pas la solution; tirer parti de l’action pour plus d’efficacité, je l’aurais compris.

Merci à ceux qui se sont manifestés, publiquement mais aussi dans l’ombre, pour que soient relâchés mes deux compères.

Nous sommes indignés. Je suis indignée. Mais nous n’en resterons pas là.

Je suis déjà Ministre et Député, si je deviens Maire, ça fait quoi?

Je suis la seule personne capable de te sortir du trou dans lequel mes prédécesseurs t’ont retenu. Plus intelligent que moi, il n’y a pas; la preuve, je suis Ministre ET Député. Si tu veux que le village sorte de la misère, vote-moi pour que je devienne Maire. Même si je n’habite pas là, c’est pas grave, les adjoints sont là pour confirmer que je fais du bon boulot. C’est vrai que je ne suis pas accessible – normal, il faut que je voyage pour rencontrer mes homologues ministres étrangers -, mais je serai là à chaque fois que vous souhaiterez me remettre un prix spécial, je le promet. Pendant que ta tôle percée laisse passer les gouttes d’eau des saisons déréglées de ce pays, je préfère dormir dans un palace dans l’une des jolies communes de la ville, en attendant que tu trouves une solution. Mais si tu veux bien, je peux redécorer la rue en y mettant des palmiers. Ça ne te dit pas de flâner et de crâner un peu, comme à Miami?

cumul2

Bon, comme tu insistes, je vais aussi prendre le poste de Président du Conseil Régional. Oui Oui, je sais, tu n’as personne d’autre à qui confier cette lourde tâche. La région a besoin de bonnes têtes pour penser à son développement, et je suis le seul à rencontrer les personnes qu’il faut pour ça.

Je suis CELUI qu’il te faut, qu’il vous faut. Il n’y a PERSONNE d’autre.

#nonaucumul

 

Mon ami, si tu es malin, réfléchis avant de voter deh…

#vigilancecitoyenne

 

 

RHDP: une alliance explosive?

Les raisons de la dissolution du gouvernement ivoirien ce matin tiennent en une phrase:

Les alliés ne soutiennent pas.

Hum… Déjà je pense que c’est mal présenté, parce que ça a fini par donner la petite impression de « si tu n’es pas d’accord=>dehors! ». Si chaque désaccord doit mener à la dissolution du gouvernement, nous sommes mal barrés non?

Je voudrais l’avis d’un VRAI politologue pour nous ressortir les raisons cachées de cette dissolution. En attendant, nous continuerons de spéculer sur la suite des évènements: ouverture à toute l’opposition prévue?

 

Au passage, en reformant le gouvernement, n’oubliez pas: #nonaucumul des fonctions!

 

C’était mon #kpakpatoya

Dissolution du gouvernement ivoirien: les paris sont ouverts!

Un tweet du compte officiel de la Présidence de Côte d’Ivoire vient de créer l’émoi dans les rangs ivoiriens: Le gouvernement vient d’être dissous.

On s’attend tous à un changement radical. Ce serait certainement le moment pour le PR de confirmer qu’il est à l’écoute de la population sur certains points qui font le débat depuis des mois. Mais ne nous emballons pas trop vite, au risque d’être déçus.

S’il y a joie, c’est qu’il y a mécontentement. Alors, selon vous, qui part? Qui reste?

#NonAuCumul des Fonctions: pourquoi je signe la pétition

Parce qu’il y a énormément de compétences disponibles à même d’assurer les fonctions que retiennent les cumulards.

Parce qu’un cumulard n’a pas la faculté d’être partout en même temps.

Nous avons fait de l’activisme social notre flambeau, et nous le portons haut, quelles que soient les conditions. Ne confondons pas une volonté de développement à un micmac visant la polémique inutile. Nous souhaitons éveiller les esprits de nos concitoyens sur un sujet qui fut – il faut s’en souvenir – l’un des arguments de campagnes (à moins que je ne me trompe) ici et là.

Oui, tout citoyen a le droit inaliénable de se présenter aux élections de ce pays. Oui, chaque citoyen est libre de voter qui il veut.

Mais chaque citoyen a aussi le droit de voir au-delà des promesses de campagnes, en pesant le pour et le contre de l’élection d’une personne déjà affectée à d’autres fonctions importantes.

Je m’indigne personnellement quand certaines gens oublient le travail démocratique abattu de leurs compatriotes pour constater aujourd’hui leur « retournement de veste », tout simplement parce que ces mêmes gens restent dans leur vision libre de la discussion.

Inversement, je constate avec une certaine joie les décisions de ne pas se présenter à d’autres élections ainsi que leur ouverture à la discussion du Ministre Alain Lobognon (Député de Fresco) et du Président de l’Assemblée Nationale Soro K. Guillaume. Attitude que beaucoup d’entre nous devrions copier.

Nous ne referons pas (encore) les lois, mais nous ne nous tairons pas tant que nous estimerons que notre voix parle juste.

Si vous voulez signer la pétition, c’est par ici

Waleya Connect, l’Afterwork version Business

Il y a beaucoup d’afterworks à Abidjan, avec chacun un concept intéressant. Par contre, un du genre mini-conférences à thématiques changeantes chaque fois, c’est différent. C’est ce concept que l’agence Waleya a initié et mis en pratique hier, jeudi 20 septembre, pour la première édition de sa série de rencontres, toutes axées sur le marketing et les nouvelles technologies à l’intention des professionnels et entrepreneurs.

Il y a eu du beau monde, on a parlé de mobilité et travail. Des échanges de cartes de visites, des participants venant d’autres pays tels que le Pakistan, le Bénin , l’Italie et le Cameroun, pour ne citer que ceux-là. Si vous voulez améliorer votre anglais, venez-y.

Plus d’infos sur le site de Waleya Connect.

Sénégal: La révolution guette

Je m’endors avec une pensée pour le Sénégal… Révolutionnons, mais ne détruisons pas tout pour nous faire entendre de nos dirigeants accrochés aux pouvoir. L’histoire, pas si lointaine, nous a montré que la reconstruction et le rétablissement des normes n’était pas si facile qu’on le croit. Néanmoins, votre combat reste plus que légal.