Playce Fashion Week : cheveux et soins à l’honneur

La semaine dernière, l’équipe Kun’si participait à la Playce Fashion Week, aux côtés de Dark & Lovely Afrique.

Ce fut l’occasion de faire (re)découvrir la gamme de produits « Au Naturale », spécialement étudiée pour le soin des cheveux naturels et développée par Dark & Lovely.

Ce fut également un excellent moyen de se rapprocher de la cible principale de Kun’si, et de répertorier les attentes d’une clientèle exigeante.

Au total, près de 150 soins ont été effectués en 5 jours sur tous les profils de clients possibles.
L’expérience fut absolument intéressante, et toute la Team Kun’si est heureuse d’avoir pu y participer en tant que partenaire de L’Oréal.

Publicités

Les résolutions, on en parle ?

Prendrez-vous des résolutions pour 2019 ?

Etes-vous du genre à prendre des résolutions pour la nouvelle année ? Du genre : « en 2019, je boirai moins de boissons gazeuses » ou encore « l’an prochain, je verrai mes amis plus souvent », ou des choses plus sérieuses comme « je trouve un nouveau boulot », des trucs comme ça ?

Lire la suite

#KunsiTour, la Caravane de beauté !

Après Yamoussoukro en début de semaine, c’est Daloa qui a accueilli la team Kun’si ce week-end. A cette étape de la tournée, je peux affirmer que l’objectif de départ est atteint : apporter nos conseils à ces femmes de l’intérieur du pays, qui n’ont pas beaucoup accès à des services et des produits de qualité. Nous avons pu noter énormément de préoccupations concernant les soins quotidiens, les bons produits, etc. Ce qu’il faut retenir, c’est le manque de services adaptés aux chevelures crépues. Toutes celles que nous avons pu rencontrer ont dit presque la même chose : « nous souffrons ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A Daloa, nous avons pris un grand plaisir à travailler avec l’Association des Coiffeurs de la ville, une structure bien organisée : plus de 200 salons et coiffeurs individuels ont été recensés, et la présidente Béa semble mener les activités de l’association de bonne main. Des salons accueillants, à l’image de Gérard (vice-président de l’association) et d’Agathe, gérante de « Antilope Coiffure » qui nous a laissé investir son espace avec beaucoup de gentillesse.

Ça a été une joie de pouvoir prendre soin des chevelures de toutes ces dames.

Prochaine étape du #KunsiTour : Bouaké du 9 au 11 octobre, avec en soutien la Team Lotus de Satoci.

Merci encore à L’Oréal via Dark & Lovely Au Naturale, Stenders, Dr Magic Solutions, Nature et Traditions, Adeba Nature qui nous ont accompagné sans hésiter.

Faut-il partager vos idées ou non ?

Pour quelles raisons pouvons-nous retenir les idées qui nous traversent l’esprit :

– éviter de se les faire voler ?

– créer l’effet de surprise ?

Je suis certaine qu’à 80% au moins, la réponse sera le premier choix

Lire la suite

Faire le bilan.

Les fins de semaine sont généralement « heureuses », on appréhende le week-end avec joie. La perspective de se reposer, de passer du temps à faire des choses qu’on apprécie, en compagnie de gens qu’on aime, fait du bien.
 
C’est aussi le moment de faire un petit bilan.

Lire la suite

NSIA acquiert des Diamants

C’est officiel et définitif, le groupe NSIA a finalisé l’opération de rachat de Diamond Bank SA (Benin, Côte d’Ivoire, Sénégal et Togo). Une opération qui permet au groupe de développer rapidement son réseau bancaire en Afrique de l’Ouest.  Lire la suite

Entrepreneuriat : (s’)encourager pour surmonter les doutes

Est-ce qu’il est possible d’exprimer tout ce qu’on ressent, lorsqu’on voit les prémices de son projet pointer du nez ?

Un concept qui prend forme, c’est beaucoup de choses en même temps. Lire la suite

Geo Wash, vous connaissez ?

Une chose que je vais avouer avec – juste un peu – honte, c’est que la pauvre petite voiture que je conduis est un vrai bazar quelquefois (aujourd’hui ça va, promis). A force d’être dans tout et rien, on y retrouve pêle-mêle chaussures (passer des escarpins aux sandales, c’est vital !), documents, tickets de caisse, etc. Vraiment, la choupette souffre de temps en temps. Lire la suite

Le jour où on sait…

On passe le temps à définir dans la tête chaque élément de notre produit ou service. Tout y est clair, tellement qu’on pourrait l’expliquer le plus clairement possible en 2, voire 1 phrase. Mais qu’est-ce qui nous empêche de COMMENCER ? L’hésitation. Lire la suite

Baob’Art : créativité et ethnique au programme

Il y a déjà quelques semaines que j’ai pu rencontrer les initiatrices de cette exposition, qui se veut différente de ce qu’on voit habituellement.

Il y aura de tout : Accessoires, linge de maison, déco, art de la table…

On ne peut pas le nier, quand on parle de ce genre d’évènement, on a une crainte spécifique : retrouver les mêmes objets chez tous les exposants. C’est tellement fréquent qu’il faut fouiller minutieusement pour trouver ce petit truc spécial auquel on accroche.

 

Baob’art part sur la volonté de valoriser chacune des créations de ses participants. Il y a tellement de belles idées qui ont peur de sortir des pavillons privés, par crainte de copie ! Ce n’est pas la propriété intellectuelle qui y mettra un frein, croyez-moi…

Pour cette première édition, BAOBAB Collection (à la base de l’exposition) a voulu rassembler ses confrères créateurs sur une plateforme dédiée. Ce sera le lieu pour travailler à établir une charte éthique, pouvant garantir à ces artistes le respect et la valorisation de son travail.

Rendez-vous le 6 mai, au Pavillon Nennya à Angré. L’évènement tombe à pic pour trouver de beaux cadeaux pour la fête des mères 😉 et donc, nous y reviendrons.

Plus d’infos au 09 396 529 ou 06 111 313

 

10 minutes chrono : le blanc de poulet

En cuisine, je suis une « farfouilleuse », j’aime bien m’amuser à faire des mélanges juste pour voir ce que ça donne. Je tiens ça sans aucun doute de ma maman, la seule personne capable de revisiter le « Claclo » avec du soja et de la farine boulangère. Une prochaine fois, je vous en parlerai en détail.

Je disais donc jouer avec les éléments – mes cobayes sont toujours vivants, ça veut dire que ce n’est pas si terrible. Spécialement quand je rentre un peu tard. C’était le cas hier, et toute fatiguée de mon état, j’avais besoin d’un repas express. J’ai ouvert le réfrigérateur, et j’ai aperçu mon bol dans lequel marinent mes blancs de poulet depuis cinq jours. Hé djaaaaa (lisez : je suis sauvée).

img_20170406_221205_374.jpgLa poêle sur le feu, un filet d’huile, et 10 minutes plus tard à feux doux, mon repas était presque prêt.

Comme une gourmande ne fait jamais rien à la légère, j’ai saupoudré le filet d’emmental râpé et voilà !

En accompagnement, je suis sûre qu’un bol de riz ou des légumes vapeur iraient parfaitement. Mais je n’avais pas le temps. Alors, si vous aimez les sauces, faites-vous plaisir et mettez une cuillerée de celles que vous voulez.

Bonne dégustation !

8 Mars : oubliez les cadeaux, l’heure est à la bagarre !

​8 Mars: Journée Internationale pour les Droits de la Femme.

Autrement dit, nous avons 1 jour dédié pour :

– revendiquer ce qui nous revient de droit

– manifester et nous battre pour obtenir l’accès aux droits les plus fondamentaux

– manifester notre rage face aux inégalités qui continuent d’exister en ce 21ème siècle

– nous affirmer : nos personnalités, nos capacités, nos compétences

Les cadeaux, c’est bien beau, ne les refusez pas – un cadeau reste un cadeau hein ! – parce qu’on reconnaît votre importance. Mais battez-vous pour améliorer vos conditions, dans tous les domaines.

Merci à celles qui œuvrent dans ce sens, et courage à celles qui s’engagent dans ce chemin.

Culpabilité au bout du scandale : nous sommes tous responsables

A chaque semaine ses scandales. Et quand ça touche un véritable problème de société, il serait important que chacun d’entre nous se remette en question. 

Comment pouvons-nous fustiger des enfants qui osent étaler leur sexualité sur la place publique – en l’occurrence les réseaux sociaux – quand, sur ce même espace illimité et dénué de frontières, nous adultes passons nos journées à faire l’apologie de l’infidélité légalisée et à sexualiser tout et n’importe quoi ? Photos sexy, commentaires vulgaires. La superbe poitrine d’Eudoxie aura toujours plus de succès qu’un texte sur la condition humaine. A votre avis, d’où ces adolescents tirent-ils leurs mauvaises influences ?

C’est bien beau de jeter la pierre aux parents irresponsables et démissionnaires, à l’école inefficace – qui, tenons-le pour dit, n’a pas vocation à éduquer nos enfants, mais plutôt à les former -, à l’Etat lui-même désintéressé. Combien parmi nous passons nos journées à liker, commenter et partager des textes à caractère sexuel, souvent scandaleusement insultants – pour la femme comme l’homme – sous le prétexte que c’est drôle ? Est-ce cela le meilleur exemple que nous divulguons ?

Mais où vous placez-vous lorsque, vous « dénoncez » un comportement inacceptable en prenant part à sa promotion ? En deux jours de scandale, une ado qui s’affiche compte plus de 10.000 followers. 10.000 abonnés qui l’insultent et lui jettent la pierre, tout en scrutant ses prochaines publications. Il faut être cohérent.

Soyons des acteurs de la société que nous voulons laisser à nos descendants. Nos actes, nos paroles ont des conséquences sur ceux qui nous suivent et nous regardent au quotidien. A nous de faire la part des choses, et de prendre le temps de la réflexion. 

« Chacun de vous est un berger et chacun de vous est responsable de son troupeau. « . Bukhari et Muslim.