Hidden Figures : Work, Trust yourself and Cross the line. 

Je sors juste du cinéma et j’avais envie de voir ce film qui suscite tant de réactions. Mais contrairement à ce que je m’attendais, je n’en sors pas le coeur lourd et amer. Il faut dire que les commentaires que j’ai lus garantissait qu’on ne pouvait voir ce film et ne pas ressentir de la colère. Colère parce qu’il y a eu ségrégation. Colère parce qu’il y avait peu de reconnaissance. 

J’ai un sentiment tout autre. A y réfléchir, c’est plutôt de la fierté et de la détermination que je souhaite partager.


On peut être fier de ces femmes noires d’il y a des décennies, qui ont su s’imposer grâce à leur travail et leur persévérance. Il y a une leçon à retenir : on n’obtient rien sans y avoir mis de soi, sans compter. S’il fallait baisser les bras devant chaque « non », nous n’aurions certainement pas la situation dont nous bénéficions en ce vingt-et-unième siècle. 

De la détermination, ce film en est bourré. Et ça devrait nous booster dans nos perspectives actuelles. JUST GO AND NEVER FORGET TO TRY. La ligne n’est pas faite pour être droite. A nous de chausser les crampons pour résister aux et avancer malgré tout.

Self-confidence. Volonté. Sans oublier la dignité. Pour le POWER. SUCCESS. This is it. 

En bonus, « Les figures de l’ombre » a cette touche d’humour et d’émotions. Et « Cookie » joue à merveille !

A voir au Majestic Cinema Sofitel pour encore quelques jours.

P.S.: je ne sais pas d’où est sortie ce franglais. Prenez ça comme ça.

8 Mars : oubliez les cadeaux, l’heure est à la bagarre !

​8 Mars: Journée Internationale pour les Droits de la Femme.

Autrement dit, nous avons 1 jour dédié pour :

– revendiquer ce qui nous revient de droit

– manifester et nous battre pour obtenir l’accès aux droits les plus fondamentaux

– manifester notre rage face aux inégalités qui continuent d’exister en ce 21ème siècle

– nous affirmer : nos personnalités, nos capacités, nos compétences

Les cadeaux, c’est bien beau, ne les refusez pas – un cadeau reste un cadeau hein ! – parce qu’on reconnaît votre importance. Mais battez-vous pour améliorer vos conditions, dans tous les domaines.

Merci à celles qui œuvrent dans ce sens, et courage à celles qui s’engagent dans ce chemin.

J’ai testé : la gamme de soins du visage Finallyness 

Je devrais plutôt dire que j’ai totalement adopté cette routine depuis maintenant 4 mois, et je n’ai que du bien à en dire.

SIMPLICITÉ 

Une gamme composée de 4 produits essentiels : 1 lait démaquillant, 1 gel frais nettoyant, 1 crème jour et 1 crème nuit.

J’ai d’abord été marquée par la légèreté au toucher de ces produits : la sensation est très agréable à l’application, mais encore plus après utilisation. Même moi qui n’aime pas les crèmes (je n’en mettais presque jamais pour ainsi dire), celles de Finallyness passent crème – oui mon jeu de mot est pourri, je sais 😁 – et je n’ai pas cette impression de masque. Bien appliquées avec un léger massage, il n’y a plus rien en surface. Et c’est TANT MIEUX !

Mais pourquoi j’aime autant ces produits ? Le RESULTAT !

EFFICACITÉ

Je peux affirmer sans hésiter qu’au bout d’une semaine, mon absence de maquillage quotidien ne me dérangeait plus du tout. C’est vrai que je n’ai pas de problème de peau en général, mais voir celle de mon visage « s’harmoniser » et plus éclatante, ça fait un bien fou !

J’avoue que depuis, à condition d’avoir un évènement assez important, mon maquillage se résume à un RAL, un crayon contour, du mascara et quelques fois un eyeliner. Plus de fond de teint, même pas une poudre libre. Pour quelqu’un qui aime la légèreté, devinez mon sentiment ☺

LES PLUS

La formulation de la gamme Finallyness est à 100% non toxique garantie, les huiles et extraits de végétaux sont 100% BIO.

A découvrir dans la beautybox Kauribox

Naïma Dolls, les poupées ivoiriennes de Sara

wp-1482263909878.jpgPour une fois que j’ai eu le temps de passer, j’ai pris un énorme plaisir à discuter fashion avec Sara Coulibaly-Diomandé, Créatrice de la collection de poupées Naïma Dolls.

D’ailleurs elle est en interview quand j’arrive. Les grands gens je vous dis ! Donc je m’affaire en attendant. Pour information, les ateliers Naïma Dolls sont situés à Abidjan, où les poupées sont habillées, empaquetées et distribuées partout dans le monde.

Lorsque je lui demande pourquoi avoir décidé de se lancer sur le commerce des poupées, Sara répond qu’elle a tout simplement fait ce qu’elle aurait aimé qu’on fasse pour elle : créer des jouets qui ressemblent aux petites filles d’ici et dans lesquelles elles pourront se reconnaître. Une envie qui lui tenait encore plus à coeur, étant maman d’une petite Naïma – ne me demandez plus d’où vient le nom de la collection 😊.

Sara est avant tout une entrepreneure, car elle est également à la base de la marque de chaussures MyMiry.

wp-image-1018097188jpg.jpgVous aurez le choix entre plusieurs poupées – un choix très varié avec toutes les collections- mais mon préféré reste le beau poupon Adjo. Ina ne réussira pas à me l’arracher.

Les poupées Naïma Dolls sont disponibles à Carrefour.

J-25 : Wax a Wonderful World Abidjan

Dans moins d’un mois, Wax a Wonderful World pose ses valises à Abidjan.

Le 3 Décembre à la Galerie Houkami Huyzagn, le salon sera dédié à la mode inspirée d’Afrique et à la culture qui en dérive.

Organisé par Pagnifik en collaboration à Abidjan avec Ayana Webzine et Originvl – Arts et Culture, la programmation prévoit :

• du shopping avec une vingtaine de marques de prêt-à-porter, accessoires de mode, décoration et des produits de beauté 

• une exposition Art et Culture

• des animations pour tous (adultes et enfants). J’ai d’ailleurs l’honneur de diriger le défilé spécial Coiffures Afro avec la communauté Nappys de Babi.

L’entrée à 2 000 F permet de bénéficier d’un goodie bag offert par notre partenaire Wina Wax.

Billetterie en ligne ouverte

http://www.waxwonderfulworld.com/billetterie/

Mon TWA et sa routine du mois.

Ce n’est pas parce que c’est un TWA* qu’on ne fait pas de Soin ! Qu’ils soient longs ou courts, vos cheveux auront toujours besoin que vous leur accordiez un minimum d’attention.

Ma routine actuelle est très axée hydratation, parce que c’est l’un des plus gros défis des cheveux crépus. Je me conditionne pour adopter dès maintenant une bonne habitude que je dois conserver sur le long terme. En quelques points :

– hydrater et nourrir : humidification + crème et/ou huile chaque soir au coucher ET foulard satin/soie pour conserver toute l’eau apportée.

J’utilise le spray, le lait hydratant et l’huile de la gamme Evolve by Nanou Sassou, « Hair Doctor » à l’honneur lors du premier beauty brunch des Nappys de Babi.Quand j’ai envie de faire simple, c’est du beurre de Karité. 

– vu que c’est court, je lave presque tous les jours (c’est trop chic!) : soit shampoing directement au savon noir ou avec un shampoo 2 en 1. 

En ce moment, je teste le nouveau Low Shampoo Garnier Ultra Doux Avocat Karité, nouvelle formule mieux adaptée à nos spécificités du sud.
Soit j’opte pour un soin profond + shampoo. Dans mon bac, le merveilleux soin de Bissa’a, une marque que vous découvrirez très prochainement dans la Kauribox, ainsi que le duo Shampoo-Conditionner Evolve.

Et vous, quelle est votre routine actuelle ?

*TWA: afro très court.

Court ou long, restez vous-même! 

Bam ! Un vrai saut dans le passé. Comme la première fois, sur un coup de tête, j’ai tout coupé.

Je me rappelle, janvier 2011, la coiffeuse a eu la même réaction :

– En tout cas moi je coupe pas tout cheveu ça là !

Aie ! Ce sont seulement des cheveux ! Il faut couper là-bas! 

Même si je suis sur liste rouge – ils sont nombreux à ne pas être contents, je vous assure -, je me sens bien. Bien, tout simplement, parce que ce geste n’a rien de particulier. Une envie est passée, je l’ai satisfaite. 

C’est exactement ce que vous devriez faire : satisfaire vos envies !

On ne ressent pas toujours ce petit truc qui vous picote, vous titille les méninges. Mais quand ça arrive, il n’y a pas 36 solutions. Laissez-vous faire. C’est peut-être un besoin de changement, une remise en cause. Ce n’est peut-être qu’une simple transition vers un meilleur vous. Vous empêchez ce meilleur de se manifester et de vous apporter tout le bonheur qu’il convoie. 

Pour moi, ça a été les cheveux. Après près de 6 ans de « crépitude », il fallait que je les enlève.

Les retirer pour mieux les voir repousser. Prendre le temps de savourer. La fameuse phrase « c’est parce que tu en as que tu les coupes » me fait toujours rire, parce que les gos avec les vrais cheveux sont dans la ville, laissez mes mougou-mougou là 😁. C’est sûr que mes tripatouillages vont me manquer, mais le court me donne envie d’être plus jolie, plus soignée. Qui sait, ça va peut-être jouer sur moi et ENFIN me pousser à faire un peu de zèle stylistique – ça n’a pas marché la première fois oh !
Couper et regarder repousser, c’est aussi un bon moyen de vérifier que j’ai acquis de bons gestes tout au long de ces années. Si tel est le cas, il devrait être aisé de les mettre en application pour un résultat encore meilleur que celui auparavant. Pourquoi ne pas en faire un défi ? Voilà une bonne raison ! Relançons la machine, et voyons ce que ça donnera. 

Bref, j’ai tout coupé, et je me sens BIEN !

Le salon Black Beauty Fair ouvre les portes de sa 2e édition

Ça y est, l’un des grands rendez-vous annuels de la beauté noire a ouvert ses portes ce matin à l’espace Latrilles Events. 

Pendant deux jours, Black Beauty Fair réunit les professionnels de la beauté et leurs cibles, sur deux jours d’ateliers, de conférences, démos et bien sûr, de cadeaux à emporter chez soi.

Parmi les marques à découvrir ABSOLUMENT – d’un point de vue très souvent orienté Nappy, évidemment 🙂 -, il y a :

BISSA’A, la marque capillaire qui nous vient du Cameroun

Talowa : j’en ai des choses à vous dire, sur cette marque co-créée par une Ivoirienne !

Adeba Nature, une autre marque créée par une Ivoirienne

et Le Petit Olivier  avec qui j’ai vraiment hâte d’échanger. On n’en dit que du bien, et je n’ai pas encore testé les produits

N’hésitez pas à y aller, et à me laisser un commentaire ici avec vos appréciations.

#BlackUp : Friends, Fun & Make up

image

Invitée par la boutique Black Up cette semaine en compagnie d’autres blogueurs mode et beauté, c’était l’occasion de découvrir l’ensemble des produits de la marque ainsi que la collection 2016.

Lire la suite

Cheveux crépus : note militante contre mauvaise opinion.

On ne le dira jamais assez. Le cheveu crépu n’a rien d’extraordinaire. Il est naturel, on naît avec, et c’est tout logiquement qu’on devrait apprendre à s’en occuper et à s’en accommoder, quand on ne veut pas passer par la case chimique.

image
Lire la suite

A la découverte de l’Huile Prodigieuse de Nuxe

La semaine dernière, quand j’ai dit que j’allais au lancement de Nuxe en Côte d’Ivoire, le premier à réagir a été un homme :

« Je te conseille leur « Huile prodigieuse » huummm ca là hum #connaisseurconnait huummm ta peau va devenir huuuummmm même le velours semblera râpeux à coté »

Lire la suite

Kauribox : la première beautybox débarque en Côte d’Ivoire

Découvrir de nouvelles choses, des produits de qualité, en exclusivité, ou tout simplement quelque chose d’atypique. C’est la promesse de la Kauribox, la première beautybox qui atterrit sur le marché en Côte d’Ivoire.

Kauribox, by Nappys de Babi, s’adresse essentiellement aux femmes pro-naturelles. Chaque mois, vous pourrez découvrir entre 5 et 7 produits qui répondent à un ou plusieurs besoin(s) identifié(s) pour les soins et l’entretien des cheveux, du visage ou du corps. Quelques fois même, des bonus bien particuliers pourraient vous surprendre…

Pour en savoir plus, abonnez-vous sur http://www.kauribox.com

Capture

FEEF 2016 : Motivées, déterminées, inspirées

L’année dernière, j’étais horriblement alitée, incapable de prendre la parole pendant le panel auquel je devais participer. Mais cette année, j’ai eu une nette idée de ce que j’avais pu rater.

Je résume ce que j’ai vu et ressenti lors de ce troisième Forum de l’Emploi et de l’Entreprenariat Féminin en 3 mots : Motivation, Inspiration et Détermination. Lire la suite