Mouvements militaires et fermeture des casernes: Communiqué Officiel du Gouvernement ivoirien

COMMUNIQUE DU MINISTRE DE LA DEFENSE RELATIF AUX PREOCCUPATIONS DES ELEMENTS DE CERTAINES UNITES MILITAIRES

Depuis ce matin des éléments de certaines unités militaires ont fermé l’accès des casernes pour demander l’examen de leurs préoccupations.
Le Président de la République informé de la situation a demandé qu’un examen diligent soit fait afin d’y apporter des solutions.
En conséquence, les décisions suivantes ont été arrêtées :
1. Les arriérés de solde des 476 ex-fds seront apurés pour moitié fin novembre 2014 et pour moitié fin décembre 2014 ;

2. Les arriérés de frais de déplacement des militaires seront apurés pour moitié fin novembre 2014 et pour moitié fin décembre 2014 ;

3. Le droit au bail pour les 8400 caporaux leur est accordé à compter du 1er janvier 2015, conformément aux dispositions en vigueur. Les éléments sont appelés à constituer leurs dossiers. En ce qui concerne leur solde, le Chef de l’Etat a instruit le Ministre chargé de la Défense de recevoir immédiatement une délégation de militaires en vue de faire des propositions au Conseil National de Sécurité afin d’apporter une solution définitive à cette question.

4. Les allocations des ressources pour couvrir les frais de sante seront accrues afin de permettre à tous de se soigner décemment ;

5. Pour la formation et les avancements des caporaux l’Etat Major des FRCI devra mettre en œuvre un programme. afin de faciliter la promotion aux grades des caporaux.
En attendant, il est demandé aux militaires de regagner leur poste.
Le Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense

Paul Koffi KOFFI

Il fait bon manger, dans la Jungle…

IMG_2967Il y a de ces petits endroits que Visiter l’Afrique devrait ajouter à sa rubrique « Bonnes tables »… Découverte du Jungle Bar Marcory, petit espace – pas dans la brousse, pas du tout – cozy, sympa, mais surtout où la nourriture est délicieuse.

En bonne gourmande, il m’a fallu quelques coups de fourchette de tagliatelles aux boulettes de viande, une bouchée d’escalope (j’ai encore le goût de la sauce en bouche) et des brochettes de poulet et de poisson pour déboutonner mon jean’s.IMG_2960

Mais ce qui m’a achevé, c’est sans aucun doute la Neige Rose , une savoureuse crème dans laquelle baigne de bons fruits frais… J’ai eu du mal à conduire pour rentrer chez moi…IMG_2964

Si vous souhaitez un endroit sympa, où l’on peut tamiser les lumières, ne cherchez pas trop ;)

« Crépu d’Ebène », premier Festival dédié à la valorisation de la beauté naturelle

La Communauté Nappys de Babi est heureuse d’annoncer la première édition de « Crépu d’Ebène » Festival du Naturel d’Abidjan. Ce Festival, qui se tiendra le 16 Août prochain au CERAO (2 Plateaux), a pour principal objectif de valoriser la beauté noire au naturel, en mettant en avant l’une des principales caractéristiques de la Femme Africaine : ses cheveux crépus.
Crépu d'Ebène
Au programme de ce Festival, une conférence-débat autour du cheveu crépu dans son environnement Africain permettra aux participants de s’en réapproprier la connaissance. Un panel de discussion réunira des professionnels du monde médiatique autour du thème de la représentativité de la beauté naturelle dans les médias en Côte d’Ivoire. Des stands et des espaces beautés viendront renforcer les aptitudes pratiques que délivreront les ateliers qui suivront les conférences. Le Festival sera clôturé par un dîner privé, en présence des partenaires de l’évènement parmi lesquels on peut compter des marques internationales telles que Design Essentials, Cytolnat, Carolina-b ou Nappy Queen, ou des partenaires locaux comme JUMIA et Cocody FM.

Pour plus d’infos sur le Festival « Crépu d’Ebène » :

Site Internet : http://www.nappy.ci
Facebook : http://www.facebook.com/NappysdeBabi

Nanan Boigny, 20 ans déjà

Il y a 20 ans, le Vieux Caïman gâchait un après-midi de fête dûment préparé en choisissant de quitter la terre des Hommes.

Il y a beaucoup à tirer du passé pour continuer sur une lancée positive. Et nous en avons grand besoin.

Aujourd’hui, les traces de ses actions sont toujours aussi remarquables. Les infrastructures, l’éducation… Même son goudron tient… #jdcjdr

Macmady – Posted from WordPress for BlackBerry.

Et si nous parlions de sécurité routière ?

Bien conduire, c’est d’abord CONNAITRE le code de la route.

Pour le conducteur ivoirien moyen, le code de la route se résume aux feux tricolores, aux panneaux STOP, et aux agents de la circulation qui souvent remplacent ceux-ci. Sans vraiment exagérer. Ligne blanche continue, priorité à droite, voie de rabattement et de secours, etc. Tout ceux-là n’ont aucune importance dans la conduite à l’ivoirienne. C’est la loi, sinon la voie du plus fort, au mépris de la sécurité. Sinon comment expliquer ces véhicules qui arrivent à contresens sur une autoroute, sous prétexte que leur voie est encombrée ? J’en ai vu un qui roulait carrément sur la voie de gauche, la plus rapide.

Inconscience ? Tendance suicidaire ? Comment comprendre ces gens qui flirtent allègrement avec ces caniveaux à ciel ouvert en voulant jouer au « toujours-plus-pressé » sur les voies de secours? Pas étonnant de rencontrer quelques infortunés, les quatre roues à l’air, avec des dommages plus ou moins graves. La vie humaine n’a-t-elle plus d’importance à ce point ?

Savoir conduire, c’est aussi conduire INTELLIGEMMENT !

Reconnaissons-le, tous les conducteurs ne font pas preuve de jugeotte quand ils sont au volant. Tenter de dépasser un véhicule par la droite – déjà ça c’est quelque chose – quand on n’a aucune visibilité sur ce qui se passe devant, tout en allant à une vitesse considérable… J’ai vu un chauffeur de taxi faire un dépassement, non pas d’un ou deux véhicules, mais dix. Dix voitures. Il était trop pressé. Si ça ce n’est pas de la folie, dites-moi ce que c’est…

Le manque de DISCIPLINE est à corriger.

Pourquoi créer deux, voire trois voies, quand il n’y en a qu’une seule de prévue dans votre direction ? Ce perpétuel incivisme nous gratifie quotidiennement d’heures gratuites d’embouteillages, et c’est un véritable calvaire. A croire que le mot DISCIPLINE s’est retrouvé par hasard dans notre devise nationale. Vraiment.

Si l’usage de la force est nécessaire, UTILISONS-LA !

Pour les habitués d’Abobo, vous avez du remarquer le vide qui s’est installé devant la mairie de cette commune. Auparavant, le désordre qui y régnait était indescriptible. Depuis quelques jours, la grande place affiche une bonne mine, et pour cause ! Les consignes sont strictes et claires: tout véhicule qui gare par là voit ses quatres pneus dégonflés. Appelez cela comme vous voulez, mais ça a eu le mérite de régler le problème dans une zone où il était pratiquement impossible de voir clair. Il y a des moments où il faut sévir…

Il serait peut-être temps de reconsidérer les conditions d’obtention du permis. Déterminer par exemple un certain niveau d’éducation, surtout concernant les transports en communs et les gros véhicules. Plus de rigueur dans les examens ne serait pas du luxe, non plus…

Après, parlant de code de la route, les éléments devraient certainement être aussi présents: feux, panneaux… Il y a comme qui dirait une pénurie…

 

Macmady – Posted from WordPress for BlackBerry.

Interdiction du telephone au volant: OSER, ou es-tu ?

Emergence 2020, quand tu nous tiens!

Commentaires de la Ministre de la Communication sur le décret d’interdiction du téléphone au volant:

« Cette mesure est un moyen de prévenir les risques liés à l’utilisation des moyens de communication en situation de conduite automobile. Cela afin de préserver les populations des dangers liés à cette situation, vu que les nombreux accidents de la route sont dus en partie à l’utilisation des moyens de communication pendant la conduite automobile. Cette interdiction concerne les téléphones portables de même que les kits main libre. Toute infraction à cette mesure est punie d’une amende. »

Encore une fois, les lois et décrets sortent sans communication publique. Pas de téléphone au volant, nous sommes tous d’accord que c’est dangereux. Mais on pourrait expliquer au grand public ce que ce décret implique. L’OSER devrait se mettre en avant en nous sortant des statistiques d’accidents causés par cette attitude. L’OSER pourrait aussi expliquer en détail ses répercussions sur les habitudes de conduite des ivoiriens. Mais bien sur…

Vient ensuite cette histoire de kit main libre. Si vraiment celui-ci est aussi interdit, dites-moi à quoi serviront ces voitures super équipées qui synchronisent automatiquement le smartphone de leurs propriétaires, parce qu’à l’évidence, ça revient à la même chose non? Tant qu’on y est, radio, musique…

Ça veut aussi dire que si vous vous trouvez sur une autoroute et qu’il est urgent de passer un appel, qu’est-ce que vous faites, vous attendez le prochain village? Donc, toutes ces installations des compagnies de telecommunications ne serviront à rien?

Les forces de l’ordre ne sont pas à exclure, parce qu’il faut s’attendre à des abus. Ce matin, j’ai vu un militaire arrêter un véhicule dont le conducteur tenait un telephone à l’oreille. Est-il habilité à le faire? J’en doute fort.

Et puis, dites. Il n’y aurait pas plus urgent? Avec ou sans telephone, sur une route remplie de trous, l’accident n’est pas loin hein…

Copions, mais quand même…

 

Macmady – Posted from WordPress for BlackBerry.