Les résolutions, on en parle ?

Prendrez-vous des résolutions pour 2019 ?

Etes-vous du genre à prendre des résolutions pour la nouvelle année ? Du genre : « en 2019, je boirai moins de boissons gazeuses » ou encore « l’an prochain, je verrai mes amis plus souvent », ou des choses plus sérieuses comme « je trouve un nouveau boulot », des trucs comme ça ?

Lire la suite
Publicités

Court ou long, restez vous-même! 

Bam ! Un vrai saut dans le passé. Comme la première fois, sur un coup de tête, j’ai tout coupé.

Je me rappelle, janvier 2011, la coiffeuse a eu la même réaction :

– En tout cas moi je coupe pas tout cheveu ça là !

Aie ! Ce sont seulement des cheveux ! Il faut couper là-bas! 

Même si je suis sur liste rouge – ils sont nombreux à ne pas être contents, je vous assure -, je me sens bien. Bien, tout simplement, parce que ce geste n’a rien de particulier. Une envie est passée, je l’ai satisfaite. 

C’est exactement ce que vous devriez faire : satisfaire vos envies !

On ne ressent pas toujours ce petit truc qui vous picote, vous titille les méninges. Mais quand ça arrive, il n’y a pas 36 solutions. Laissez-vous faire. C’est peut-être un besoin de changement, une remise en cause. Ce n’est peut-être qu’une simple transition vers un meilleur vous. Vous empêchez ce meilleur de se manifester et de vous apporter tout le bonheur qu’il convoie. 

Pour moi, ça a été les cheveux. Après près de 6 ans de « crépitude », il fallait que je les enlève.

Les retirer pour mieux les voir repousser. Prendre le temps de savourer. La fameuse phrase « c’est parce que tu en as que tu les coupes » me fait toujours rire, parce que les gos avec les vrais cheveux sont dans la ville, laissez mes mougou-mougou là 😁. C’est sûr que mes tripatouillages vont me manquer, mais le court me donne envie d’être plus jolie, plus soignée. Qui sait, ça va peut-être jouer sur moi et ENFIN me pousser à faire un peu de zèle stylistique – ça n’a pas marché la première fois oh !
Couper et regarder repousser, c’est aussi un bon moyen de vérifier que j’ai acquis de bons gestes tout au long de ces années. Si tel est le cas, il devrait être aisé de les mettre en application pour un résultat encore meilleur que celui auparavant. Pourquoi ne pas en faire un défi ? Voilà une bonne raison ! Relançons la machine, et voyons ce que ça donnera. 

Bref, j’ai tout coupé, et je me sens BIEN !

Soyez votre propre changement !

« Si vous demandez à DIEU de vous rendre courageux, est-ce qu’Il emplit votre cœur de courage ou est-ce qu’IL vous donne l’occasion d’être courageux? »

Cette phrase, entendue dans un film, m’a semblée tellement profonde, que je suis restée cinq minutes à réfléchir. Puis j’ai entamé cet article.

Au fond, quand on y pense, nous attendons presque tous que ce à quoi nous aspirons nous tombe dans les mains, sans le moindre effort. Est-ce vraiment réaliste? Nous ne savons pas que nous possédons x ou y qualité, compétence, force, … tant que nous ne sommes pas confrontés à une situation nécessitant l’expression de cette aptitude. Comme nos « DJs » le disent si bien, « Celui qui n’a pas peur, n’a pas le courage« .

Autrement dit, tant qu’une situation effrayante ne le contraint pas à dépasser sa peur, l’être humain ne sait pas qu’il en est capable. Il en est ainsi pour tout. L’occasion nous est donnée à tout instant d’acquérir des traits de caractère qui feront de nous des êtres meilleurs, il suffit d’ouvrir les yeux et de savoir détecter chacune de ces opportunités.

N’attendez pas le changement, créez-le.

Posted from WordPress for BlackBerry.

Act for your country

Quelques fois – et très souvent ces derniers temps, il arrive que je me demande ce que nous faisons CONCRETEMENT pour nos pays, pour notre continent. Continent dont nous revendiquons l’appartenance, un amour que nous clamons si haut et si fort. Rien que le patriotisme ivoirien devrait pousser à l’action, au coté pratique des idées que nous développons continuellement dans nos têtes. Nous savons en débattre lors de rencontres, mais très souvent, cela ne reste que de la théorie.

Et pourtant, nombreux sont ceux qui nous montrent le chemin par leur engagement. Le développement par l’entrepreunariat, des actions sociales à grande portée, des exemples à volonté, il y en a des dizaines. L’éducation, l’accès à l’eau, l’électricité. Les transports publics, l’agriculture. Nos potentialités sont énormes. Tout est a faire-refaire-améliorer…

Il est peut-être temps de nous mettre à l’oeuvre. La détermination restera le moteur de ce changement.

Politiques, ouvrez les yeux, écoutez et surtout accompagnez

Thinkin’ about my world – From WordPress for BlackBerry.