Accepter, et réussir.

Accepter. Se reprendre/prendre sur soi. Avancer. Voici la clé de la réussite.

Parce que nous subissons et nous subirons des échecs. Sur tous les plans. En amour, et ça nous brisera le coeur. Dans le domaine professionnel, et cela fera exploser nos espoirs. Dans nos relations avec les autres, et nous perdrons la foi en l’humanité telle que nous la subissons. Car il s’agit vraiment de subir.
Mais pour réussir, pour progresser, il ne faut pas subir; il faut surmonter. A certains moments, la victoire sur une chute, une erreur, consistera à d’abord reconnaitre que nous nous sommes trompés. L’acceptation. Reconnaitre que nous sommes fautifs (ou non) de cette erreur, quelle part de responsabilité nous avons dans cet échec. Ensuite, accepter de prendre un chemin différent si nous voulons évoluer. Le faire en dépit du chagrin, de la peine, de la douleur morale ou physique. Un athlète ne monte pas sur la plus haute marche du podium sans dépasser ses limites. Et les limites, il n’y a que nous-mêmes qui les déterminons. Il suffit de dévisser les boulons de ces piquets qui fixent notre barrière « STOP », et de les remonter 1 mètre, 10 kilomètres plus loin. Puis, il ne reste plus qu’à parcourir cette nouvelle distance, et cueillir les récompenses qui jalonnent ce terrain vierge, jusqu’au prochain besoin de déboulonner les piquets, encore et encore.

La réussite nous appartient.

Macmady – Posted from WordPress for BlackBerry.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s