Montre-moi ton mouton, je te dirai comment est ta poche…

mouton

En ces temps de disette, la taille du mouton de l’Aïd est grand révélateur de la situation économique de la famille à laquelle il appartient.

S’il est maigrelet, c’est que par ici on serre la ceinture.

Si par contre, là il est bien gras, c’est que la pitance quotidienne n’a aucun problème à être assurée.

Sauf quand on n’a pas le choix, et qu’on doit PREVOIR de nombreuses visites de « parents » qui ont déjà calculé au gramme près le sachet noir qu’ils emporteront chez eux, après être passé chez vous. Comme on ne veut pas gâter son nom, et bien on se saigne…

Sinon la religion n’a jamais dit d’aller au-delà de ses moyens, juste pour info…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s