Conduire en Côte d’Ivoire: un manque de civisme?

Je ne suis pas la première à le dire, je ne serai certainement pas la dernière: conduire, ici à Abidjan, c’est un véritable challenge. Généralement on accuse les chauffeurs de woro-woro et de gbaka, en rejetant sur eux toutes les fautes. C’est vrai qu’ils sont terribles, mais le problème va, à mon sens, beaucoup plus loin.

 

Le civisme désigne le respect du citoyen pour la collectivité dans laquelle il vit et de ses conventions… Il s’agit donc du respect de la « chose publique »… 

 

Source: Wikipedia.

 

Ce terme est sans doute le plus méconnu de la population abidjanaise. Dans tous les domaines, mais encore plus lorsqu’il s’agit de la conduite.

Respect de la chose publique:

Peut-on parler de respect, quand les propres conducteurs de véhicules de transport en commun « déplacent » les blocs de béton sensés séparer les voies d’autoroute, pour se créer un passage? Passage par lequel ils font demi-tour, en causant des embouteillages. Ces blocs qui se retrouvent souvent sur la voie, réduisent celle-ci, en comptant qu’ils garent JUSTE à son niveau. Comprenez qu’il n’y a quasiment plus de chemin où passer…

Peut-on aussi parler de respect, quand les riverains posent leurs pancartes mobiles sur la voie? Les gérants de cabine sont assez visibles déjà, ils n’ont pas vraiment besoin de bloquer le chemin…

 

Indiscipline

Plus indiscipliné qu’un conducteur ivoirien, ça ne doit pas exister. Indiscipline + Impatience = Cauchemar. Sinon expliquez-moi pourquoi, dans un embouteillage, sur une route à 2 voies, double-sens, on arrive à en créer 3?

Les conducteurs de poids lourds, qui se prennent tous pour Hamilton, font la course avec nous, minuscules véhicules, au risque de nous écraser sans la moindre pitié.

Même les chauffeurs de bus s’y mettent. Et on double, et on grille le feu rouge… Pourtant on transporte 100 personnes…

Les particuliers, prompts à se glisser dans les cortèges officiels…

 

Mes solutions

On arrache tous les permis actuels aux conducteurs des véhicules de transport en commun, on les attribue en exigeant le BACCALAUREAT, surtout pour les plus gros, parce que la conduite ce n’est pas seulement savoir clignoter et passer les vitesses, mais de temps en temps, on use de son cerveau. Je ne dis pas qu’ils n’en ont pas, je dis juste qu’ils n’en font pas bon usage; ils savent l’utiliser pour rouler à contre-sens et à vive allure…

On intègre des cours de COURTOISIE au volant pour tout le monde. Elle a très souvent décanté des situations…

Je laisse le soin à chacun d’entre vous de compléter cette liste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s