Mais où se cachent donc ces grenouilles, quand il ne pleut pas?

C’est un constat que je fait chaque fois, mais que je n’arrive toujours pas à m’expliquer. Dès qu’il pleut, on peut soudainement entendre toute une « population » de grenouilles « chantonner » dans les caniveaux, et je puis vous assurer que la nuit, cela fait beaucoup de bruit. Un vrai concerto. A croire que c’est la bagarre pour savoir qui se fera entendre le plus fort. Et ça dure jusque tard dans la nuit. Je vous assure qu’il n’y a rien de plaisant à se faire bercer par ce concerto. Ça a tendance à énerver, plutôt. Et à empêcher de dormir même.

La vraie énigme, c’est comment elles se manifestent aussi brusquement les jours de pluie? Est-ce qu’il y a des cachettes, où elles se retirent, où elles « hibernent » les jours ensoleillés, et d’où elles s’échappent dès la première goutte de pluie? Elles tombent avec la pluie elle-même ou quoi?

J’aimerais bien que quelqu’un m’explique. Alors, je demande: où sont cachées les grenouilles quand il ne pleut pas?

Posted from WordPress for BlackBerry.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s