Quand le plagiat devient légion.

On ne cessera jamais de le répéter, le plagiat est une source d’éradication des talents. Malheureusement, il s’en trouve toujours de « gentils copieurs » qui ne se gênent guère pour s’approprier de belles oeuvres, qu’elles soient littéraires, ou de tout autre art. Mais souvent, cela relève de la pure « foutaise ».

Je découvre aujourd’hui le blog de Mélissa, dans un style très particulier et qui je pense parlera à sa génération – et même celle d’avant. Elle décrit son quotidien de manière assez singulière, entre ironie et sérieux, en s’aidant d’exemples très parlant.

Ce qui me choque, pourtant, c’est que je la découvre à travers la révélation du plagiat dont elle est victime. Son article Brouteur a été INTEGRALEMENT copié sur une page Facebook, par un certain Elom Didier AYASSOU.

C’est navrant, c’est odieux, c’est scandaleux… Ceci s’appelle « tuer le poussin dans l’oeuf », détruire le talent avant même qu’il ne germe… A quoi bon? Quel bénéfice en retirera-t-il? Il ne sera jamais capable de reproduire des articles dans le même genre, c’est donc qu’il continuera à « voler » ceux de Mélissa? Déplorable. Je ne trouve plus quoi rajouter à cela.

Je pense qu’il est grand temps qu’on se penche sur la question de la protection des oeuvres et de la propriété individuelle dans nos pays…

11 réflexions au sujet de « Quand le plagiat devient légion. »

  1. Bon, donc je pense que je vais atténuer la virulence de mes propos à M. Ayessou; mais je ne retire pas la plupart de mes propos, à savoir qu’il faut faire attention quand on publie l’oeuvre de quelqu’un.

  2. Le blog de Mélissa plu connu sous le speudonyme de FAMCHOCOLAT,j’interviens régulièrement sur son blog comme je le fais pour d’autres blogueuses ivoiriennes.Cette femme a déjà le respect de répondre à chaque fois que je lui laisse un commentaire,ce qui n’est pas toujours le cas pour ces consoeurs blogueuses qui répondent quant elles en ont envie ou pas du tout,ce qui est dommage et ne ne facilite pas l’échange,virtuel soit-il.Je découvre un club fermé de blogueurs et blogueuses qui font la différence entre eux et leurs visiteurs.Pfffff….RIDICULE cette barrière qui n’a pas lieu d’etre,à mon avis.Au delà des posts que FamChocolat envoie,je la trouve vraie,naturelle et simple à la fois.Si je la connaissais,je restes convainque que nous serions devenus des amis.C’est pas le cas pour les autres que j’apprends à découvrir au-fur et à mesure.Ne vous offusquez pas personnellement de mes propos,je dis juste ce que je pense sans désigner qui que ce soit.Après plusieurs mois de fréquentations de vos blogs,respectifs,c’est un bilan global…

    1. No offense. Si vous l’avez remarqué, je ne bloggue pas aussi souvent que Mel, ou que tous les autres, et je préfère ne pas répondre si je n’ai rien de bien intéressant à dire. Mais si cela vous fait plaisir, je peux prendre le temps de vous répondre personnellement, même si cela nécessite juste un « merci d’avoir commenté ». ^_^

      1. Pareille pour moi,j’interviens quant le sujet traité m’inspire.Sinon je m’abstiens,tout comme vous.Faites les choses comme vous le sentez,sans avoir à vous forcer.Ca me convient très bien ne vous en faites pas.J’ai découvert la RADIO PANACHE,grace à vous.Rien que pour ça je vous dis encore MERCI…MACMADY.

      2. Mais de rien Rita, merci à vous encore de me suivre surtout, j’essaierai de me rattraper autant que possible.

  3. Je pensais naivement que je pouvais m’exprimer librement sur votre blog sans que vous preniez mes remarques de façon trop personnelle.Je constate qu’il n’en ais rien puisque vous avez envoyez ce TWEET suivant: »et je me fais attaquer ce matin parce que je ne répond pas à tous les commentaires sur le blog ».J’ai eu il y a quelques temps le meme souci avec Yehni qui en a aussi parlé sur TWITTER.Vous remarquerez que j’ai fais le choix de ne pas etre sur les RESEAUX SOCIAUX alors je vous en serez reconnaissante de ne pas faire partager ça avec tout le monde…sans que je ne puisse dire mot.Bonne continuation à vous pour vos prochaines publications,LONGUE VIE à votre BLOG…Merci.

    1. Avez-vous vu le tweet qui suivait? Je ne prend pas pour personnelle la remarque, au contraire je suis contre tout sauf les critiques constructives. Ne prenez pas TOUT ce que je dis au premier degré, pas tout le temps en tout cas…

  4. Je pensais que ce petit incident entre nous,ce sont des choses qui arrivent meme dans la vraie vie était réglé,comme vous me l’avez fait comprendre.D’ou ma surprise lorsque je découvre votre TWEET.On ne peut plus rien dire sans que cela se retrouve sur TWITTER ou FACEBOOK à l’insu des gens.Le terme je me fais »attaquer »veut dire que c’est de cette façon que vous l’avez vécu au point d’aller le diffuser sur un réseau social.Je pense que c’est vous qui n’avez pas bien pris les choses et non pas moi.Je viens sur ves blogs pour me détendre et pas pour me prendre la tete pour rien.En tout cas,j’ai bien retenu la leçon…

    1. Je comprend que vous ayez été peut-être choquée par l’expression, mais j’en deduis que votre non-presence sur les réseaux sociaux fait que vous pensiez (a tort) que j’avais ressenti votre remarque comme une attaque personnelle. Je vous assure encore une fois, que ce n’est pas le cas. Non que je cherche a me justifier, mais simplement a clarifier un malentendu. Je n’ai fait que répéter les mêmes choses que je vous ai dites ici en commentaire, et j’utilise a fond twitter, comme un petit perroquet souvent, sans vouloir forcément nuire a quelqu’un. Je suis navrée que vous voyiez la quelque chose qui n’existe pas. Si c’etait vraiment le cas, je crois que je n’aurais plus chercher a commenter vos réactions. Bien a vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s