Ibrahim, chauffeur de taxi ET honnête…

Ibrahim, chauffeur de taxi de son état, négocie la course d’une dame pour un trajet allant d’Anyama à Koumassi. Arrivée à destination, une personne vient à sa rencontre. Le chauffeur profite pour s’éclipser soulager sa vessie, tout en prenant soin de laisser le coffre de son véhicule ouvert afin que sa cliente puisse récupérer son bagage. A son retour, elle est déjà partie. Il ne regarde pas à l’intérieur du coffre, qu’il referme avant de reprendre la route à la recherche de nouveaux clients.

Minuit, il est temps pour Ibrahim de rentrer. Il fait un détour à la station de lavage auto. En voulant remplir son bidon d’eau stocké dans le coffre, il est stupéfait de découvrir que le bagage de la cliente d’Anyama y est toujours. Il décide de ne pas y toucher, referme le coffre et rentre à la maison. Il prend la peine de signifier au gardien du parking de bien faire attention à son taxi, un bagage important y est. On ne sait jamais…

5 heures du matin, après la prière, Ibrahim prend le chemin du domicile de la cliente d’Anyama qu’elle lui avait indiqué la veille comme deuxième destination, au cas où elle n’aurait pas trouvé son correspondant de la veille. Arrivé à l’endroit supposé, il gare, puis attend patiemment de voir une dame sortir. Peu après, une femme de forte corpulence, de toute évidence très pressée, se dirige vers la route. Ibrahim hésite, de peur de se tromper, puis se décide à l’aborder.

– Bonjour madame. Vous allez où s’il-vous-plaît?

La dame, sans doute effrayée de se voir aborder de si tôt par un inconnu, prend peur et commence à crier.

– Qu’est-ce qu’il y a monsieur? Pourquoi vous voulez savoir où je vais? C’est comme ça que vous faites pour agresser les gens là…

Elle arrête un woro-woro, auquel Ibrahim demande de partir, prétextant qu’il ne s’agissait là que d’une querelle de couple, et qu’il fallait les laisser régler leur problème. Il l’avait reconnu, et pensait régler la situation en plaisantant. Ce qui ne fait que doubler la colère de la bonne dame, qui se remet à crier de plus belle. ses hurlements finissent par alerter tout le quartier, et les gens s’agglutinent de plus en plus autour d’eux?

– Qu’est-ce qui se passe? Maman de Dora, pourquoi tu cries? C’est qui celui-là?

La forte dame raconte donc à son entourage comment, ce matin bonheur, le monsieur en face d’elle s’est permis de lui demander où elle allait, comme s’il la connaissait. Un homme demande donc à Ibrahim ce qu’il veut. Ibrahim répond qu’il a juste besoin de savoir où elle va; en fonction de sa réponse il saura quoi faire. Le même monsieur demande donc à la maman de Dora de répondre à son inconnu, afin que tout le monde voit ce qu’il fera par la suite. A la surprise de tous, comme une furie, la forte dame s’arme de ses deux poings et assène à Ibrahim un coup si violent et si puissant qu’il perd l’équilibre et se retrouve par terre sur le goudron. Puis, elle se met à raconter, toujours en criant, qu’elle a égaré un précieux bagage la veille, et que ce matin, alors qu’elle s’apprête à courir dans tous les sens pour tenter de le retrouver, ce monsieur veut l’agresser.

Entre temps, dans le public, deux clans se sont formés. D’un côté, ceux qui comme la dame s’énervent contre Ibrahim; de l’autre, les partisans du chauffeur quine voient rien de mal à la question posée par ce dernier. Les esprits s’échauffent, quelqu’un crie même sur la dame.

Aidé d’une main à se relever, Ibrahim se redresse, et dit à la femme:

– Madame, le bagage que vous recherchez est dans le taxi que vous voyez garé là. Je voulais juste vérifier que vous alliez là où je vous ai déposé hier, pour m’assurer que je ne me trompais pas de personne.

A ces mots, la dame chancèle, tombe par terre et s’effondre en larmes…

3 réflexions au sujet de « Ibrahim, chauffeur de taxi ET honnête… »

  1. Comme quoi il existe encore des chauffeurs de taxi honnête, il faut pas toujours leurs jeter la pierre même s’il y a beaucoup de malhonnête dans leur rang.
    Aussi je pari que le chauffeur en question doit être d’un certain âge au moins !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s