Pourquoi il sera difficile de reconcilier les ivoiriens…

Avant de parler réconciliation, il serait plus judicieux de rétablir la justice, sous toutes ses formes.

Justice, et même légalité quant à la magistrature suprême de l’Etat. Même si M. Alassane Ouattara est reconnu par la Communauté Internationale – dans laquelle M. Roland Dumas demande une intégration de pays tels que la Russie, la Chine, ou l’Afrique du Sud qui ont plus ou moins soutenu le président sortant – , il n’en reste pas moins que ce sont des individus, des personnes physiques qui seront administrées, dont le quotidien dépendra des décisions et du mode de gestion adopté par ce dernier. Dans ce cadre, n’oublions pas qu’une grande partie de l’électorat qu’ils constituent a voté pour celui qui a été « kidnappé et injustement arraché au trône qui lui revient de droit », en citant ses partisans. Comment parler de réconciliation sans avoir fait admettre par ceux-ci que le combat qu’ils mènent sans relâche est dépourvu de sens, si leur candidat a effectivement perdu ces élections? Là est le plus grand dilemme qui nous maintient à grande distance de la réunification.

Parler de réconciliation implique un mot, un grand mot qui aura sans doute la plus grande importance dans tout le processus: le PARDON. Pardon, par le voisin qui aura vu sa famille attaquée parce qu’il aura été désigné comme dissident par celui avec qui il avait l’habitude de partager les repas de fête. Pardon, par la femme qui a perdu son mari, ses fils, abattus devant ses yeux. Pardon, par la jeune mère qui a vu mourir dans ses bras son nourrisson de quelques jours, faute de n’avoir pas eu d’assistance médicale à temps. Pardon, par l’homme pieux à qui on aura fait subir humiliations indescriptibles, parce que sa religion ne concorde pas avec le parti politique de tel autre, convaincu que sa foi à lui a primauté sur l’autre.

Comment a-t-on pu laisser la religion emboîter la politique? Je dirai même plus, quels sont ces responsables religieux qui n’ont pas su tenir leur rôle, assumer leurs responsabilités quand ces hommes politiques ont mêlé piété et soif de pouvoir? Nous payons aujourd’hui un lourd tribut à l’inconscience collective, voulue ou forcée.

La tâche s’avère difficile, en ce sens que la population est divisée en deux clans qui se vouent une haine sans cesse attisée par des propos, des actes de leaders d’opinion qui n’ont de cesse de raviver les flammes quand ils devraient s’armer de lances à incendies.

Tous autant que nous sommes, il nous revient en ces temps décisifs de décider de ce dont sera constitué notre avenir. Choisissons de laisser les choses empirer; dans ce cas, il n’y a rien à ajouter, les actes sont assez productifs. Si nous optons, au contraire, pour un choix plus équilibré, il nous revient d’agir en conséquence. Nous avons les moyens de rétablir une situation propice à notre propre évolution. Il suffit de juste le vouloir. Et je crois que nous sommes nombreux à le vouloir…

Macmady

Une réflexion au sujet de « Pourquoi il sera difficile de reconcilier les ivoiriens… »

  1. Si tu veux Le problème en Côte d’Ivoire n’est pas un problème d’électorat ni un problème de droit.
    Le Problème c’est Qui a gagné les élections du 28 novembre en Côte d’Ivoire.

    Le vrai problème n’est pas la réconciliation, LE VRAI PROBLÈME C’EST LE FAITE D’ACCEPTER LA VÉRITÉ QUI EST SORTIE DES URNES et aujourd’hui en côte d’ivoire la grande majorité de l’électorat dont tu parle qui a voté Gbagbo ont déjà accepter cela après avoir perdu la bataille d’Abidjan surtout ces jeunes dites patriotes.

    La réconciliation des ivoiriens ne sera pas du tous difficile, mai Il suffit d’être ici en Côte d’ivoire particulièrement à Abidjan ensuite se mettre dans la pot d’un vrai africain et faire une analyse complète et rationnelle de la réalité du terrain.

    Selon L’ayatollah Ruhollah Khomeiny dans un célèbre écrit disait ceci : « quand un mécréant se présente comme une plaie pour sa communauté, sa ville ou son pays et que son caractère destructeur est nettement révélé, l’ablation d’un tels kyste s’impose comme une intervention chirurgicale voulu par Dieu pour l’équilibre du monde »………http://rue225.blogspot.com/2011/04/livoirien-laurent-gbagbo-veut-il.html

    Aboukam blogeueur de Rue225 Blog >>http://rue225.blogspot.com -Abidjan Nord – Commune d’Abobo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s